Le cœur de la Dalmatie

Le cœur de la Dalmatie

Home / Une inspiration / Le cœur de la Dalmatie

« En écoutant les chants des chœurs dalmates, j’ai compris que les Croatie ont une âme qu’il convient de montrer au monde », a déclaré Paulo Coelho. En effet, les chants à cappella vous propulsent au cœur de la Dalmatie. Depuis les temps anciens, les Dalmates expriment leurs émotions et l’amour au moyen de chants folkloriques. Grâce à ces chants, aux mélodies prononcées, vous découvrirez l’authentique Dalmatie. Ici, l’histoire prend tout son sens. Ils chantent les moments difficiles de l’histoire, mais aussi les expériences de tous les jours. Ils sont inspirés par les beaux paysages et l’amour qu’ils leur vouent. L’immensité de la mer, les bateaux et les phares, l’amour entre deux personnes, la vie quotidienne … toutes ces émotions exprimées dans une chanson interprétée par un groupe d’amis afin de soulager l’âme suffisent pour que la chanson raisonne dans toute la Dalmatie. L’UNESCO a en 2012 inscrit les chœurs dalmates sur la liste du patrimoine immatériel mondial de l’UNESCO. Nous vous présentons l’hymne symbolique de la Dalmatie « Dalmatino povišću pritrujena » et deux belles chansons d’amour! Profitez-en et ne manquez pas de vous régaler au son des magnifiques chœurs pendant vos vacances !

Dalmatino, povišću pritrujena
Pute, laze pizon dubli tovari
Gustirne žedne mijun sići i lati
Konkulana škina težakov od motik
Po žurnatin pritrujena
Prage kalet žnjutin dubli puntari

Naboj Dalmatine rebati na drači
Kroz kadene dicu čićan pasli
A judi driti ka kolone
Dalmatino, povišću pritrujena

Intradu pravice s tilin štrukali
Dalmatino, povišću pritrujena
Rod puntarski resa na drači
Dalmatino, povišću pritrujena

Ditinstvon gladnin povist štukali
Dalmatino, povišću pritrujena
Kroz kadene dicu čićan pasli
A judi driti ka kolone
Dalmatino, povišću pritrujena

Dalmatie, fatiguée par son histoire
Les chemins et les passages, chargés de provisions, piétinés par les mules
Les puits ensoiffés, presque secs, choient les récipients d’eau (l’eau est précieuse – il n’y a pas beaucoup de sources)
Le dos courbé des paysans fatigués par le travail à la pioche ( outil pour creuser)
Fatigués par leur travail
Les pavés de pierre des ruelles piétinés par les frondeurs, les patriotes, les défenseurs des droits populaires

La chanson de Dalmatie retentit dans les clairières
Les femmes enchainées – nourissant leur enfant dans de terribles conditions
Mais les hommes restent droits – indestructibles comme des piliers de pierre
Dalmatie, fatiguée par l’histoire

Ils paient leur taxe en sacrifiant leur corps
Dalmatie, fatiguée par l’histoire
Un peuple révolutionnaire a grandi
Dalmatie, fatiguée par l’histoire

Ils ont donné à l’histoire leur enfance affamée
Dalmatie, fatiguée par l’histoire
Enchainés, ils ont nourri leurs enfants
Et les gens resistent comme des piliers de pierre
Dalmatie, fatiguée par l’histoire

Voici les chansons des chœurs traditionnels de Dalmatie (« Klapa ») :

VILO MOJA

Skoro saki put
kad se mi pogjedamo
ti i ne odzdravis
ko da se ne poznamo

A da mi te sebi zvat
kad ces zaspat
prvo sna da ti recen
da volin te jos

Ref.
Vilo moja
ti si moj san, ti si moj san
a lagje bilo bi da si tuja m
da te ne poznan, da te ne znan

MA FÉE

Presque chaque fois
lorsque nous nous contemplons
tu ne me salues pas
comme si nous ne connaissions pas

Et si seulement je pouvais t’appeler
Quand tu vas dormir
Avant de rêver, pour que je te dise
Que je t’aime encore

Ref.
Ma fée,
tu est mon rêve, tu est mon rêve
Et il serait plus facile que je ne sache pas que tu existes
Que je ne te connaisse pas

VRIME O’ MIŽER’JE

Samo jubav ostaje
Vrime o’ mižer’je

Čuvaj za me pokraj sebe misto
Neka je u tisno
Kad se opet rodin ja ću isto
Jerbo je vrime o’ mižer’je
Jerbo nam samo jubav ostaje

Vrata raja ti otvori za me
Kontra tramuntane
Di je bolji svit
Di je lice Gospa Ružarice
Di će nebo za me
Tebe providit

UNE ÉPOQUE DIFFICILE

Seul l’amour reste
Le temps est difficile

Garde-moi une place à tes côtés
Même si nous serons à a l’étroit
Quand je naitrais de nouveau, je recommencerais
Car les temps sont durs
Car nous n’avons que l’amour

Ouvre les portes du paradis pour moi
Malgré la tramontane, ce vent froid
Là-bas où le monde est meilleur
Où le visage de la vierge
où le ciel pour moi
te regardera